LE DEVELOPPEMENT DE PROJET ARTISTIQUE & CULTUREL  (44h)

 

 

 

mis en ligne le 15/01/16 // actualisé le 22/01/19

Il s‘agit de vous permettre d’appréhender l’impact d’une stratégie culturelle ou artistique au sein d’une organisation, d'être en capacité d’analyser et de diagnostiquer la faisabilité d’un projet artistique, d’acquérir des compétences en matière de pilotage, notamment les bonnes pratiques, les réglementations à appliquer, les stratégies à mettre en œuvre et les outils de développement du spectacle vivant dans un contexte d'intérêt général.

A l’issue de la formation, une attestation de fin de formation vous sera délivrée. Elle mentionnera les objectifs, la nature et la durée de l’action, ainsi que les résultats de l’évaluation des acquis de la formation.

 

 > Durée

 

La durée de formation est fixée à 44 heures dont 22 heures de travaux pratiques.

 

 > Public

Porteurs de projets artistiques, élus associatifs ou territoriaux, agents territoriaux, bénévoles d’association, autres.

Individuel ou collectif (maximum 6 personnes).

Procédure d’admissibilité sur dossier et entretien téléphonique. 

Prérequis : maitrise du pack Office ou équivalent. 

 

 > Programme de formation

1- Savoir-faire un état des lieux d'un contexte, du projet et de ses potentialités (6h)

. Territoire : publics, dispositifs existants, équipements et exploitation

.  Politique culturelle : enjeux culture-éducation-politique de la ville

.  Filière locale du spectacle vivant (créateurs, partenaires, fournisseurs, intermédiaires, diffuseurs, médias).

.  Ressources humaines et compétences dédiées au projet: coûts, écart ambitions/réalisation, forces et faiblesses

.  Intelligence collective : réseaux professionnels et nouveaux modes collaboratifs

 TP : Du constat de départ (émergences des difficultés) aux projections d’arrivée (mesure des écarts)

 

2- Mise à jour des cadres réglementaires associés au spectacle vivant (5h)

 

- la formalisation des partenariats : subvention et appel à projets

- les contrats du spectacle vivant :

.  La convention/le conventionnement

.  La contractualisation entre producteurs et partenaires/organisateurs 

.  La contractualisation avec les équipes artistiques et techniques

.  Les conventions avec les créateurs 

 

3- L’économie des arts vivants (10h)

 

- L’incertitude radicale et le modèle économique

- Les budgets, marges de manœuvres et risques financiers, retour sur investissement 

- La gestion de la billetterie

- Les partenaires financiers et la méthodologie de levée de fonds

- La gestion sociale (partenaires sociaux et obligations) et la GPEC

- La fiscalité

 

4- Concevoir le projet (12h)

 

- Projeter le projet sous l’éclairage des politiques et  des attentes des publics 

- Définir un ou plusieurs axes d’actions culturelles en harmonie avec son territoire et ses ressources créatives

- Identifier les besoins en compétences internes, externes 

- Analyser et diagnostiquer la faisabilité du projet 

- Élaborer sa communication 


- Les moyens dédiés au projet

- Le plan d’action

- Le cycle d’exploitation d’un projet

- Le story-telling

TP : Exprimer le projet dans sa faisabilité, avec ses ambitions, ses atouts et ses limites

 

5- TP : Construire le plan de développement d’un projet (3h)

 

- Territorial et stratégique

- artistique

- temporel

- relationnel et événementiel

- financier 

- opérationnel 

 

6- TP : Mettre en œuvre le projet  (5h)

 

- Organiser les ressources (humaines, financières) & les compétences

- Construire et suivre un planning de mise en œuvre

- Concevoir, organiser et coordonner la communication

- L’accueil des professionnels et des publics

- Organiser une veille artistique territoriale et au sein des réseaux professionnels

- Organiser les outils de reporting et de mesure d’écart, ajustements (artistique, administratif, financier et partenariaux)

 

7- TP : Mesurer le projet : le reporting, de l’avancement au bilan d’action  (3h)

 

- Objectifs

- Quantitatif

- Qualitatif

- Financier, organisationnel, pilotage,

- Ecarts

- Améliorations et prospective

Déclaration d'activité de formation enregistrée sous le numéro 73 31 07170 31 auprès du Préfet de la Région Occitanie et référencée DataDock.

Une prise en charge financière est possible par votre OPCA, votre entreprise, le Pôle Emploi, votre référent social (RSA), la Mission locale (- de 26 ans), l’AGEFIPH (personnes en situation de handicap).

Pour connaître nos tarifs ou avoir un devis

Ils en pensent ...  

"Bonne compréhension de la problématique et méthodologie appliquée" PFI Culture - Plateforme Interrégionale d'échange et de coopération pour le développement culturel - 30 mars 2018

"Merci pour vos encouragements. Les mises en situations sont particulièrement efficaces. Un seul bémol, les pauses sont trop courtes ;)". Hélène V. - 12 décembre 2017

"Sandrine Marrast s'est montrée extrêmement compétente, réactive et engagée dans cette formation qui a parfaitement correspondu à nos attentes et est même allée au delà de celles-ci." Ensemble vocal Unité - 22 juin 2016

 

association loi 1901 - producteur et diffuseur de spectacle - licences catégorie n°2/1045639 et 3/1045640

Siret 443 772 553 00048 - APE 9001 Z - artScenica, fondé en 2002 est reconnu d'intérêt général et habilité à recevoir des dons.

Déclaration d'activité de formation enregistrée sous le numéro 73 31 07170 31 auprès du Préfet de la Région Occitanie. Référencé DataDock.

   

 Accompagnement du spectacle vivant, Toulouse